Certificat d’urbanisme : pourquoi et comment l’obtenir ?

certificat d'urbanisme

Un certificat d’urbanisme permet de connaître toutes les informations sur la règlementation applicable à un terrain. Il permet aussi de vérifier la faisabilité d’une opération. Enfin, la démarche est très utile pour figer dans le temps les règles et taxes applicables à un terrain. Faisons le point sur le certificat d’urbanisme et l’intérêt de cette procédure.

Qu’est-ce qu’un certificat d’urbanisme ?

Le certificat d’urbanisme est un document fourni par la mairie qui informe sur les règles applicables à un terrain. C’est en général une étape préalable à une demande d’autorisation d’urbanisme (permis de construire ou déclaration préalable).

Il existe deux types de certificat d’urbanisme :

  • le certificat d’urbanisme d’information (CUa) : il vous indique seulement les règles et taxes d’urbanisme applicables à votre terrain.
  • le certificat d’urbanisme opérationnel (CUb) : outre les renseignements apportés par le CUa, le CUb indique si un projet de construction est faisable. Il vous renseigne également sur l’état et la disponibilité des réseaux desservant le terrain. Le CU opérationnel nécessite que vous sachiez déjà le type et la surface approximative du bâtiment à édifier.

Un certificat d’urbanisme a une durée de validité de 18 mois. Il est possible de prolonger sa durée de validité d’une année autant de fois que nécessaire. La prolongation n’est possible que s’il n’y a pas eu de changement des règles applicables au terrain.

Demander un CU est souvent nécessaire pour sécuriser son opération. En effet, la démarche est intéressante dès que l’on veut confirmer la faisabilité règlementaire d’un projet ou figer les règles applicables au terrain. Ainsi, lors d’un achat de terrain constructible, le vendeur fournit un CU à l’acquéreur pour lui prouver la constructibilité du terrain.

La cristallisation des règles d’urbanisme applicables

Voici un des principaux intérêts de la démarche : un certificat d’urbanisme cristallise les règles d’urbanisme applicable au terrain. Ainsi, les règles applicables à votre terrain au jour de la délivrance du certificat seront figées pendant 18 mois. L’administration examinera toute demande d’autorisation d’urbanisme déposée dans les 18 mois suivant la délivrance du CU au regard des règles d’urbanisme applicables à la date de la délivrance, même si elles ont évolué défavorablement. Le CU est donc un document qui permet de sécuriser grandement son opération.

La cristallisation des règles est valable pour les CU d’information et opérationnels, qu’ils soient positifs ou négatifs.

On notera également que le certificat d’urbanisme fige également le taux des taxes d’urbanisme applicables au terrain pendant 18 mois.

Il existe cependant un cas particulier qui pourrait compromettre la cristallisation des règles : le sursis à statuer. L’administration peut opposer un sursis à statuer à un permis de construire si les travaux objets de la demande de permis sont de nature à compromettre ou à rendre plus onéreuse l’exécution du futur Plan Local d’Urbanisme en cours d’élaboration. Le sursis à statuer est possible dès que l’administration a engagé le débat sur les orientations générales du PADD.

Comment faire une demande de certificat d’urbanisme ?

Il n’est pas nécessaire d’être propriétaire du terrain pour faire une demande de certificat d’urbanisme. N’importe qui peut en faire la demande.

Il faudra réaliser la demande de certificat d’urbanisme au moyen du formulaire cerfa n°13410. Le formulaire est valable autant pour les CU d’information qu’opérationnels.

Il faudra fournir les informations suivantes :

  • localisation du projet, avec superficie et références cadastrales du terrain ;
  • description du projet, avec destinations et sous-destinations des constructions ;

Il faudra également joindre au formulaire les documents suivants :

  • un plan de situation
  • pour les CU opérationnels : une note descriptive, un plan d’implantation des constructions existantes et à édifier, des croquis et photos.

En cas de document manquant, l’administration ne pourra instruire la demande.

Vous souhaitez confier la réalisation de votre dossier de demande de certificat d’urbanisme à notre cabinet d’architecte ? Demandez un devis.

Vous devrez ensuite déposer votre demande de certificat d’urbanisme à la mairie de la commune de votre projet. Le délai d’instruction est d’un mois pour les CU d’information et de deux mois pour les CU opérationnels.

CONSEIL D’ARCHITECTE  EN LIGNE 
Réponse de M. Périé architecte sous 48H35€ TTC

À lire sur le même sujet :

Vous avez une question au sujet de cet article ?

Laissez un commentaire ci-dessous, nous vous répondrons dans les plus brefs délais.*

* Devant l’afflux de questions personnelles, nous avons choisi de ne répondre gratuitement qu’aux simples demandes de précisions sur le contenu de l’article. Pour toute demande de conseil personnalisé, nous vous proposons d’utiliser notre service de consultation en ligne. Merci pour votre compréhension.

10 réactions sur “ Certificat d’urbanisme : pourquoi et comment l’obtenir ? ”

  1. denis Réponse

    lors d’une division de terrain est que l’existance d’une servitude doit figurer sur le certificat d’urbanisme délivré par la mairie en cas de demande de PC

    • Périé Architecte Auteur ArticleRéponse

      Bonjour,
      Oui mais uniquement les servitudes d’utilité publique.
      L’équipe perie-archi.fr

  2. bernard Réponse

    Nous avons un terrain constructible avec 2 constructions cadastrées en mauvais état (poulailler et maisonnette). La mairie n’a pas pu préempter. Notre projet : agrandir et connecter les 2 constructions existantes (eau + électricité). La Mairie pourrait nous refuser le PC. Quelles sont nos marges de manœuvre (CU opérationnel en amont?

    • Périé Architecte Auteur ArticleRéponse

      Bonjour,
      Un CU n’empêche pas une mairie de refuser un PC 😉
      L’équipe perie-archi.fr

  3. Bem Réponse

    Bonjour,
    Avant d’acquérir un immeuble, je voudrais m’assurer que je peux modifier la structure du toit. Je voudrais remplacer une partie du toit incliné par un toit plat, pour créer une mezzanine. Dois-je déposer un CU?
    Cordialement,
    Bem

    • Périé Architecte Auteur ArticleRéponse

      Bonjour,
      Une demande de CU n’est pas faite pour ceci.
      Pour vous assurer que le projet est faisable, il est préférable de demander une étude de faisabilité à un architecte.
      L’équipe perie-archi.fr

  4. Gallais Réponse

    Bonjour, j’ai acheté une maison en 2003 et le vendeur en avait l’usufruit. Sur le plan du notaire il est noté 3 pièces de 20, 15 et 37 mètres carrés, mais sur le cadastre il n’ a que la pièce de 15 mètres carrés qui est inscrite et la mairie me dit que le reste n’a pas eu de permis de construire car le terrain est en zone ND. Est il possible de faire régulariser la totalité de cette maison qui a plus de 30 ans ? risque t on de devoir la démolir ?
    Merci

    • Périé Architecte Auteur ArticleRéponse

      Bonjour,
      Nous ne répondons ici qu’aux simples demandes de précisions sur le contenu de l’article. Pour toute demande de conseil personnalisé, nous vous proposons d’utiliser notre service de consultation en ligne. Une analyse de votre situation sera faite et une réponse précise et argumentée vous sera communiquée sous 48 h ouvrées.
      Cordialement,
      L’équipe perie-archi.fr

  5. Philippe RABAUD Réponse

    Un CU obtenu pour un terrain d’une superficie de 5000m² (par exemple) par son propriétaire peut-il être divisé et vendu en 2 lots de 2500m² et dans ce cas le CU est-il valable pour chacun des 2 lots?
    Merci bien
    Cordialement

    • Périé Architecte Auteur ArticleRéponse

      Bonjour,
      Sans garantie, nous dirions qu’un terrain issu d’une division n’est pas le même terrain (administrativement) que le terrain initial et que le CU sur le terrain initial ne s’appliquera pas sur le terrain issu de la division.
      Mais nous ne nous sommes pas penchés sur la question encore, c’est à confirmer par un avocat ou juriste 😉
      Cordialement,
      Le responsable web

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.