Calcul de la surface taxable d’une construction (taxe d’aménagement)

calcul de la surface taxable

La surface taxable, ou surface de plancher taxable, est une surface du domaine de l’urbanisme. Son unique utilité est de servir de base de calcul pour la taxe d’aménagement. Elle est ainsi à renseigner dans toute demande de permis de construire ou déclaration préalable. Son calcul est proche de celui de la surface de plancher puisqu’il en diffère en seulement deux points. Cependant, la surface taxable peut être bien plus grande que la surface de plancher, mais jamais plus petite. Voyons donc comment s’effectue le calcul de la surface taxable.

Calcul de la surface taxable : définition

Tout d’abord, la surface taxable trouve sa définition dans les articles L.331-10 et R.331-7 du code de l’urbanisme.

[…] somme des surfaces de plancher closes et couvertes, sous une hauteur de plafond supérieure à 1,80 mètre, calculée à partir du nu intérieur des façades du bâtiment, déduction faite des vides et des trémies.

La surface de plancher de la construction est égale à la somme des surfaces de plancher de chaque niveau clos et couvert, calculée à partir du nu intérieur des façades après déduction :

1° Des surfaces correspondant à l’épaisseur des murs entourant les embrasures des portes et fenêtres donnant sur l’extérieur ;

2° Des vides et des trémies afférentes aux escaliers et ascenseurs ;

3° Des surfaces de plancher sous une hauteur de plafond inférieure ou égale à 1,80 mètre.

Calcul de la surface taxable en détail

Nous évoquerons deux méthodes pour calculer la surface taxable. Vous choisirez l’une ou l’autre selon si vous connaissez ou non votre surface de plancher.

Méthode n°1 : calcul à partir de la surface de plancher

La différence de calcul entre surface taxable et surface de plancher est minime. Si vous connaissez déjà votre surface de plancher, vous n’avez que deux éléments à rajouter pour obtenir la surface taxable :

  • les surfaces de combles non aménageables dont la hauteur sous plafond est supérieure à 1,80m
  • les garages

Méthode n°2 : calcul à partir des plans uniquement

Si vous ne connaissez pas votre surface de plancher, il faudra refaire tout le calcul. Donc allons-y…

Tout d’abord, il faudra calculer toutes les surfaces qui correspondent effectivement à du plancher :

  • comptez tous les niveaux, y compris les combles et sous-sols
  • comptez uniquement les surfaces closes et possédant une toiture.

Ensuite, une fois cette base calculée, déduisez les surfaces suivantes pour obtenir la surface taxable :

  • l’épaisseur des murs extérieurs, ainsi que leur isolation et leurs embrasures de portes et fenêtres
  • les vides et trémies des ascenseurs et escaliers, ainsi que les marches et paliers intermédiaires
  • toutes les surfaces dont la hauteur sous plafond est inférieure ou égale à 1,80 m

calcul de la surface taxable

Pour rappel, restent incluses dans la surface taxable les surfaces suivantes :

  • les gaines et conduits de cheminées, même s’ils sont à une hauteur inférieure à 1,80 m
  • les surfaces de cloisons, de même que leurs embrasures de portes
  • les surfaces de placards, ainsi que les foyers de cheminée
  • les locaux techniques, caves et celliers dont la hauteur est supérieure à 1,80 m
  • tous les combles et sous-sols (qu’ils soient non aménageables ou non aménagés, aménageables ou aménagés) dont la hauteur est supérieure à 1,80 m
  • les surfaces de stationnement
  • les vérandas, même non chauffées
  • les piscines couvertes avec une hauteur sous couverture supérieure à 1,80 m (toutefois, seul le pourtour du bassin est compté)

Schémas et tableaux comparatifs avec les autres surfaces

 

tableau comparatif des surfaces réglementaires

>> Tableau comparatif des surfaces (format pdf) <<

schemas comparatifs surfaces

>> Schémas comparatifs des surfaces (format pdf) <<

conseil d'architecte en ligne
PERDU DANS VOS CALCULS ?
Votre surface calculée et certifiée – 99€ TTC

À lire sur le même sujet :

Vous avez une question au sujet de cet article ?

Laissez un commentaire ci-dessous, nous vous répondrons dans les plus brefs délais.*

* Devant l’afflux de questions personnelles, nous avons choisi de ne répondre gratuitement qu’aux simples demandes de précisions sur le contenu de l’article. Pour toute demande de conseil personnalisé, nous vous proposons d’utiliser notre service de consultation en ligne. Merci pour votre compréhension.

24 réactions sur “ Calcul de la surface taxable d’une construction (taxe d’aménagement) ”

  1. Jean- Bernard Réponse

    Bonjour,

    Actuellement en pleine rénovation d’une habitation, moi et l’architecte nous somme rendu compte que certaines annexes ne figurait pas sur le cadastre
    N’etant Pas de la surface créer nouvelle, pensez vous que l’administration, peut appliquer une taxe d’aménagement sur ces annexes ?

    • Joris Périé Auteur ArticleRéponse

      Bonjour,
      Non. Et si jamais elle le fait, vous ne devriez pas avoir de mal à prouver que ce sont des constructions anciennes.
      Cordialement,
      Joris Périé architecte

  2. pasc42 Réponse

    Bonjour ,
    je suis en projet d’une construction d’un bâtiment pour ranger mes véhicules : voitures de collection , moto , tracteur agricole , tondeuse , mini pelle , bétonnière , matérielle divers etc….. ça surface sera de 103.36 m2 . Dans l’imprimé CERFA rubrique 4.2 , de quel nature des travaux envisagés je doit précisé :
    – Abri de stockage
    – Entrepôt
    – Garage
    Tout en sachant que les taxes ne sont pas les mêmes .
    Merci

    • Joris Périé Auteur ArticleRéponse

      Bonjour,
      Le §4.2 du cerfa de demande de PC ne concerne pas la question que vous soulevez. Donc je ne pense pas que vous ayez pris le bon formulaire.
      Sinon, un bâtiment pour ranger des véhicules, quels qu’ils soient, est un garage.
      Cordialement,
      Joris Périé architecte

  3. Ponthier Réponse

    Bonjour,
    Nous avons faisons construire une maison de plain pied de 106m² avec un garage de 21.46m².
    mais la surface taxable est de 168.34m² + 21.46m², il prenne en compte les combles (qui sont non aménageable, et le seront jamais). Je dois faire mon calcul pour la taxe d’aménagement avec la surface de 189.80m² ?
    Je vous remercie

    • Joris Périé Auteur ArticleRéponse

      Bonjour,
      Non, ne comptez pas les combles non aménageables.
      Cordialement,
      Joris Périé architecte

  4. Mouchere Réponse

    Bonjour ,
    J’ai un projet de construction pour une surface de plancher maximale de 150 m2.
    Apparement, le garage est englobé dans les 150 m2 donc pas possible .
    Mais est il possible de faire une maison à étage de 150 m2 avec un garage de 30 m2 ?
    Merci à vous
    Bonne journée

    • Joris Périé Auteur ArticleRéponse

      Bonjour,
      Je ne comprends pas votre question. Je suppose que vous parlez d’une règle de votre PLU. Sans la lire, je ne peux pas vous répondre.
      Cordialement,
      Joris Périé architecte

  5. Lefebvre Réponse

    Bonjour,
    Votre site est une mine d’informations précises et pertinentes. D’autres sites plus généralistes mélangent allègrement tous les types de surface.
    Merci pour ce travail.

    • Joris Périé Auteur ArticleRéponse

      Bonjour,
      Merci à vous pour votre commentaire.
      Cordialement,
      Joris Périé architecte

  6. Godest Réponse

    Bonjour,
    Pourriez vous m’indiquer où trouver les coefficients affectés pour la surface taxable pour les différentes pièces d’une habitation ( garage, buanderie, cuisine … ) . Je n’ai trouvé aucun tableau donnant cette indication. Merci d’avance .
    Cordialement .

    • Joris Périé Auteur ArticleRéponse

      Bonjour,
      Il n’y a pas de coefficients pour le calcul de la surface taxable.
      Cordialement,
      Joris Périé architecte

  7. PANG Réponse

    Bonjour,
    Votre article est très intéressant, toutefois je ne comprends pas qu’un architecte me décompte de la Shon du RC une épaisseur de mur de 60 cm contre 30 cm au 1er et dernier alors que l’épaisseur des murs est la même. Les 60 cm sont peut être ceux des murs des fondations, mais la surface de plancher est celle où l’on marche dessus et non pas celle sous le plancher . N’êtes-vous pas de mon avis?
    Dans l’attente de votre réponse, je vous adresse mes meilleures salutations.
    G. PANG

    • Joris Périé Auteur ArticleRéponse

      Bonjour,
      Nous ne pouvons pas répondre sans connaître plus en détail votre projet. Pour toute demande de conseil personnalisé, nous vous proposons d’utiliser notre service de consultation en ligne. Une analyse de votre situation sera faite et une réponse précise et argumentée vous sera communiquée sous 48 h ouvrées.
      Cordialement,
      Joris Périé architecte

  8. jrf Réponse

    bonjour,

    je dépose une demande de travaux pour creation de lucarne, car j’amene l’etage d’une longère qui possède deja un escalier et une dalle béton depuis environ une dizaine d’année . Ma mairie me demande de declarer une surface taxable pour payer la taxe d’amenagement. Il me semblait que sans creation de plancher, il n’y avait pas de surface taxable ?
    bien cordialement
    JRF

    • Joris Périé Auteur ArticleRéponse

      Bonjour,
      A priori cette surface était déjà taxable, il n’y a pas de création de surface taxable.
      Cordialement,
      Joris Périé architecte

  9. André LE BORGNE Réponse

    Bonjour,
    J’ai un projet d’une petite fenêtre de toit sur ma maison de 1985 et on me demande la surface taxable que je ne connais pas. Cette surface doit-elle être recalculée ou existe t’elle déjà sur un document officiel (taxe foncière, d’habitation, autre…)?
    Merci

    • Joris Périé Auteur ArticleRéponse

      Bonjour, elle apparaît sur les autorisations d’urbanisme antérieures. Mais avant 2012 on la calculait différemment donc je pense que vous allez devoir la recalculer.
      Cordialement
      Joris Périé architecte

  10. Doucet Réponse

    Bonjour. Je dois faire un permis pour la construction d un garage non accolé à la maison. Je ne comprend pas comment calculer la surface taxable ? J ai calculé la superficie de la maison à l extérieur. Je dois déduire l épaisseur des murs si je comprend bien et après ?

    • Joris Périé Auteur ArticleRéponse

      Bonjour,
      Il faut déduire :
      – l’épaisseur des murs extérieurs, ainsi que leur isolation et leurs embrasures de portes et fenêtres
      – les vides et trémies des ascenseurs et escaliers, ainsi que les marches et paliers intermédiaires
      – toutes les surfaces dont la hauteur sous plafond est inférieure ou égale à 1,80 m
      Cordialement,
      Joris Périé architecte

  11. Lila Lilou Réponse

    Bonjour, j’ai un projet de construction de maison de plein pied avec sous-sol et la mairie me demander de recalculer le plancher au sol en comptant la cave et un locale techique alors qu’il sont sous terre et sans fenêtres es normal?

  12. Lepage Réponse

    Bonjour,
    Je cherche à définir la surface taxable de mon projet.
    Il s agit d’une rehabilitation avec changement de destination: bâtiment agricole devenant logements.
    L’un dès bâtiments est aujourd’hui sans menuiserie ni vitrage, il a des ouvertures dans les murs.
    Dois-je considérer la surface intérieure avant projet comme une surface taxable existante ?
    La surface creee demandée au permis de construire correspond t elle a une déduction entre la surface existante avant travaux et la surface total après travaux ?
    Il y a t’il une règle spécifique ou un schéma comparatif pour les rehabilitation lourde ?
    Merci beaucoup

    • Joris Périé Auteur ArticleRéponse

      Bonjour,
      Un local sans menuiserie (construction non close) ne constitue pas de la surface taxable.
      Il faut renseigner la surface avant et après travaux sur le formulaire de demande de PC.
      Pas de règle spécifique aux réhabilitations lourdes.
      Cordialement,
      Joris Périé architecte

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.